Les grottes de Saulges (53) – L’arrière-grand-mer


Après une pause de quelques semaines (enfin après un reportage sur Gilles Tosello qui peint les panneaux de la réplique de Chauvet, un déménagement à Hambourg, la recherche d’un appartement assez grand pour la famille, un mouvement général vers la Normandie pour quelques semaines, le montage d’un nouveau PC et quelques journées de retouche), voilà les grottes de Saulges (département de la Mayenne), première des trois dernières grottes à mon programme. Ici je suis en terrain connu, d’abord car nous sommes sur le Massif armoricain où il y a quelques années j’ai fait mon travail de thèse, ensuite parce que je suis déjà venu (il y a aussi quelques années), en spéléo, explorer les grottes du coin. Cependant c’était bien avant 2005, date de la découverte de gravures préhistoriques dans la grotte à Margot. Et cela change tout. Le canyon de l’Erve est un site sauvage et préservé, idéal pour la randonnée, l’escalade, et la spéléo dans la vingtaine de petites grottes qu’elle abrite. Parmi ces dernières, deux sont visitées depuis au moins le Moyen Âge sans qu’à l’époque soit connu leur passé préhistorique. Des fouilles depuis la fin du XIXè siècle fournissant beaucoup d’outils ainsi que la découverte en 1967 de la grotte ornée de Mayenne-Sciences (fermée au public) changent la donne et les sites environnants sont mieux étudiés.

Je suis reçu à 9h30 sur le site par Carinne, qui m’a préparé un dossier contenant toute la documentation nécessaire et qui répond à mes questions en même temps qu’elle répond au téléphone et accueille les premiers visiteurs. Je vais commencer par le visite guidée des deux grottes avec des groupes jusqu’à 11h30, puis j’aurai 1h30 pendant la pause déjeuner pour faire des photos dans la grotte à Margot qui contient les gravures, puis, pendant les visites de l’après-midi, je pourrai travailler dans la grotte Rochefort. Et tout se passe comme prévu !

Ici donc il y a d’abord eu la mer, une vieille mer, une arrière-grand-mer, dévonienne, il y a plus de 360 MA, qui a déposé des sédiments calcaires. Ces calcaires de l’ère Primaire ont déjà été rencontrés dans d’autres grottes du sud-ouest de la France (Cabrespine, Limousis, Devèze, Fontrabiouse). A la fin de cette ère, a émergé la gigantesque chaîne des montagnes hercyniennes, de taille himalayenne, qui traversait toute l’Europe et dont ont retrouve les traces partout en France. Mais c’est dans le nord de la France, là où les Pyrénées et les Alpes n’ont pas bouleversé la Géologie, que les restes de ces montagnes anciennes sont le plus facilement lisibles (Massif armoricain, Ardennes). A Saulges, les couches de roche plissées et penchées témoignent de la puissance des contraintes hercyniennes. Puis plus récemment, alors que l’Erve entaillait la vallée, les grottes se sont formées. Dans la grotte à Margot, les conduites forcées et les coups de gouge sur les parois constituent un support parfait pour un cours de karstologie.

A la Préhistoire, pendant les grandes glaciations, la vallée abritée de l’Erve a constitué un refuge pour les tribus nomades ou semi-nomades. Les périodes d’occupation avérées datent de Neandertal il y a 150000 ans. Mais c’est sapiens (nous mêmes) qui a laissé des traces sous terre. Les solutréens d’abord (22000-18000 BP), ont habité dans la grotte de Rochefort. Habité ? Mais nous croyions qu’ils n’habitaient pas sous terre. Oui, à quelques exceptions près, dont celle-ci. Alors qu’il faisait dehors jusqu’à –40° l’hiver, dans un secteur où pénétrait la lumière et ou les fumées des feux pouvaient s’évacuer, ici il faisait bon vivre. Le site est en cours d’étude et donc les conclusions seront pour dans plusieurs années. Le secteur central de l’habitat notamment, sous le chemin des visiteurs, n’a toujours pas été fouillé. Mais d’ors et déjà on peut dire qu’ici ont été fabriqués des outils par milliers, découpées des carcasses de chevaux pour la nourriture, mais aussi de nombreux autres animaux pour leur fourrure, fabriqués des vêtements (aiguilles à chas) et gravées des centaines de plaquettes de roche.

La grotte à Margot elle, renferme des dizaines de gravures magdaléniennes dont quelques unes sont visibles par le public (toujours délicates à photographier). Malheureusement, les nombreux oiseaux représentés ne sont pas visibles au long du circuit touristique, mais les rhinocéros, chevaux et mains négatives peintes sont au menu et montrent que les hommes de la préhistoire ne se sont pas arrêtés au sud de la Loire. L’époque historique a été riche de légendes qui ont donné leurs noms aux grottes et les visites ont commencé dès le XVIIIè siècle. Mais si vous voulez en savoir plus, il vous faudra y aller voir : je dois préparer l’avant dernière grotte à Châteaudun !

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

La grotte à Margot

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

La grotte Rochefort

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Grottes de Saulges, Mayenne, France

Avec mots-clefs , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

2 réactions à Les grottes de Saulges (53) – L’arrière-grand-mer

  1. desgrippes Bernard a écrit:

    Cela fait plaisir de te voir commenter des grottes de « chez nous », crées dans la plus vieille montagne d’Europe (les gens n’en sont pas du tout conscients). Ton reportage nous invite à aller revoir ces deux grottes dont je n’ai plus trop souvenir.
    Merci. Bon Noêl en famille.
    Bernard

  2. pierre a écrit:

    du beau travail comme toujours!!! Je me regale à chaque fois,reste plus qu’à aller voir tout ca en vrai…mais l sera difficile de les voir toutes,d’ou l’interet de ce magnifique travail….bravo Damien!!!(piero de caen)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *