La grotte du sorcier (24) – Cro Rocco


Et c’est parti pour la dernière semaine dans le Périgord, lundi de Pentecôte non chômé, 30° syndicaux c’est l’été ! Aujourd’hui j’ai rendez-vous à la grotte de Saint Cirq, dite grotte du Sorcier. Je suis accueilli par Marie-Laure, qui travaille ici toute la saison depuis cinq ans. C’est sa grotte ! Sans traîner car j’ai dix minutes de retard et nous devons boucler les photos avant la première visite à 10h30, c.a.d. dans un peu plus d’une heure. Ça tombe bien, la grotte mesure quinze mètres de long. Mais tout au long de ces quelques mètres, sont inventoriées 28 gravures et sculptures, principalement de chevaux, biches, bisons, datées de 19 000 et de 17 000 ans. Et surtout, au fond, est bien visible la gravure dite du Sorcier, l’une des très rares représentations humaines de la préhistoire, et peut-être la plus détaillée. Une tête de profil avec la bouche, l’œil, l’oreille, le nez, le dos, deux jambes et deux pieds, un ventre de buveur de bière et un pénis du style immodeste. Selon Glory (l’abbé) qui a étudié cette gravure, dans sa main il tient une rhombe, instrument de musique toujours utilisé par les aborigènes australiens.

Nous discutons des interprétations de cette gravure. A première vue, vue la position fœtale de l’humain, en contradiction avec le sexe en érection, j’aurais bien interprété la gravure comme étant celle d’un fœtus, avec le cordon ombilical. Mais je ne suis pas le premier à proposer l’idée et à la fois la position trop basse du « cordon » et la taille trop petite de la tête ne collent pas avec une représentation de fœtus. Bon. Que sait-on alors ? Il aurait un instrument de musique, sa bouche est ouverte comme s’il chantait et au vu de la rareté des représentations humaines, il doit s’agir d’un personnage important. Le sorcier ? On peut l’imaginer. Nous discutons ce concept. Souvent on imagine qu’au cours de leurs cérémonies de type chamanique, les sorciers utilisaient des substances psychotropes. Mais Marie-Laure me fait remarquer qu’elle a des copains qui fument et que, au niveau du bas ventre, « ça ne leur fait pas cet effet là ». Soit, le mystère reste entier et nous ne le résoudrons pas aujourd’hui.

Je fais les images, puis dehors celles de la scène avec un sorcier réellement bien équipé, le petit musée, puis je rentre en début d’après-midi pour retrouver E et H. D’abord merci Marie-Laure pour votre accueil, l’escabeau et votre aide pour les photos.

L’apès-midi étant devant nous, nous décidons d’aller aux Eyzies, la « capitale mondiale de la préhistoire », avec l’espoir de faire quelques images dans le musée nationale de la préhistoire. J’ai essayé plusieurs fois de prendre contact avec eux pour un rendez-vous, mais ici aussi, comme dans les monuments nationaux, les contacts et autorisations sont incroyablement compliquées à obtenir. Je me présente à l’entrée, explique que comme prévu je suis dans la région et que je ne pourrai pas revenir de sitôt. Le responsable du musée est appelé au téléphone mais ne peut aujourd’hui ni me recevoir ni m’autoriser à photographier. Tant pis, je suis à la marge de mon travail, ils ne seront pas dans le guide, en tous les cas en images. Le musée est moderne, bien réalisé, avec un très beau mobilier et pas trop chargé. Pour le reste, pour avoir fréquenté quelques musées à l’étranger ces dernières années, le muséum des Eyzies est très français au sens où il expose des collections (très belles et très riches) mais ne va pas vraiment au-delà. Pas d’histoire à suivre, pas de fil conducteur clair, la muséographie centenaire avec des moyens modernes (ah bah fallait pas m’empêcher de travailler!)

Plus tard, nous nous dirigeons vers le pôle international voisin. Là l’entrée est grandiose, financée à 1/3 par l’Etat, 1/3 la région et 1/3 le conseil général, et gratuite. Le site offre une réelle porte d’entrée à la visite de la région. Il ouvre également une médiathèque sur le thème de la préhistoire. Pour la « capitale du monde préhistorique », cette fois c’est à la hauteur.

La grotte du sorcier

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

La Grotte du Sorcier, Dordogne, France

Puis le pôle international de la préhistoire

Pôle international de la préhistoire, Dordogne, France

Pôle international de la préhistoire, Dordogne, France

Pôle international de la préhistoire, Dordogne, France

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *