La grotte de Maxange (24) – « Il vaut mieux gagner au loto »


Août 2000 dans la carrière de pierre fondée en 1964 par Maximilien Caballero, la progression du front de taille dégage l’entrée d’une petite galerie. A cette époque, depuis le décès précoce de son père, c’est son fils Angel, qui dirige la carrière. Le 15 août, alors que le site est au repos, il revient voir cette entrée. Il s’engage en rampant dans le conduit étroit, progresse de quelques mètres, dégage un passage obstrué et réalise la découverte de sa vie : des milliers de cristaux de toutes les formes, de toutes les tailles à perte de vue. La grotte de Maxange (fusion de Maximillien et Angel) est née.

Aujourd’hui quand j’arrive, la famille complète travaille sur le site : Angel, sa femme et leurs deux fils, Cyrille et Olivier. Au touriste qui lui demande « ce que ça fait de faire une telle découverte », Angel répond que « ça fait un ulcère à l’estomac. Non, vraiment, je ne dormais plus. Il vaut mieux gagner au loto ». Il est vrai que le choix devant lequel il se trouve en 2000 est délicat : poursuivre l’activité de la carrière et détruire la grotte ou fermer son entreprise qui fonctionne et tenter l’aventure touristique, ici en Dordogne, qui présente une densité de grottes unique en France. Pour notre bonheur, c’est cette seconde option qu’il choisit. Dès lors, études, travaux d’aménagements, creusement du remplissage détritique des galeries, percement d’un tunnel entre deux cavités, les travaux sont menés très vite, et à Pâques 2003 la grotte ouvre ses portes au public.

Bien sûr, pour ouvrir aujourd’hui une grotte en Dordogne, il faut une découverte exceptionnelle. A Maxange, ce sont les excentriques, un incroyable foisonnement d’excentriques. Excentriques, kesako ? Ce sont des concrétions calcaires, de calcite ou d’aragonite, qui grandissent dans toutes les directions. Il est convenu de dire que leur croissance défie les lois de la physique, quoique… S’étonne-t-on de voir du liquide remonter dans un sucre ou dans une éponge ? En réalité c’est bien la physique qui intervient, mais avec d’autres forces que celles de la gravité. On trouvera plusieurs explications pour leur formation, mais ce qui est sûr c’est qu’il faut que l’alimentation en eau soit modeste sinon la goutte d’au tombe au sol et se forment les traditionnelles stalactites et stalagmites. Certaines excentriques se développent directement depuis le sol, les parois, d’autres à partir de stalactites. Prenons ce dernier exemple. Si une stalactite est très faiblement alimentée en eau, la goutte est retenue à son extrémité par la tension superficielle, puis lentement elle s’évapore. Cette évaporation peut provoquer l’obturation de son canal central par dépôt du calcaire qu’elle contient (oui, comme dans votre machine à laver). L’alimentation en eau se poursuivant, la stalactite va se remplir et l’eau va chercher une autre sortie. Or elles existent, ces sorties : ce sont des micro-discontinuités issues de la géométrie des systèmes cristallins. Par la pression qui existe dans la concrétion et/ou par capillarité, l’eau va emprunter des micro-canaux et ressortir sur les côtés. Là, la tension superficielle, la gravité et les forces de cristallisation (un cristal va « vouloir » grandir dans certaines directions) vont provoquer le dépôt de calcite selon une géométrie qui apparaîtra chaotique.

Et le résultat est absolument spectaculaire, allez voir à Maxange. Et puis si ce n’est pas l’atout principal du site, vous pourrez aussi y observer de très beaux remplissages détritiques et formes de corrosion des parois des galeries.

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Grotte de Maxange, Dordogne, France

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

2 réactions à La grotte de Maxange (24) – « Il vaut mieux gagner au loto »

  1. desgrippes B. a écrit:

    En effet, tu as bien expliqué comment se forment ces concrétions exceptionnelles et tellement curieuses!!! Merci . Et nous progressons aussi dans le vocabulaire cavernicole …..

  2. roussot a écrit:

    Ayant eu la chance de la visiter, la grotte de Maxange est surprenante de par ses concrétions excentriques.
    C’est magnifique!
    Ce spectacle féerique est le premier que j’ai visité dans ce genre..
    Un ami des Grottes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *