La grotte de Fontirou (47) – « Bonjour la grotte »


De retour de la semaine en Aquitaine et Lot-et-Garonne, ce projet de fou de tour de France des grottes commence à sentir le possible… Après demain je repars pour deux semaines dans le Périgord où H et E devraient me rejoindre, puis il ne restera que trois journées dans les Pyrénées, et enfin 2-3 sites à voir cet été dans le nord.

Donc Fontirou. Encore une fois un site aussi modeste par la taille qu’attachant par les personnes qui travaillent à sa valorisation. André Petit avait une imprimerie à Paris jusqu’à ce qu’il fasse le choix de la qualité de vie en Lot-et-Garone. Vente de l’imprimerie, achat de la grotte, avec sa femme il est maintenant gérant depuis trente ans. Il a 70 ans et est champion du monde de stents. Non ça n’est pas une nouvelle danse aérobic, même si les stents sont aussi appelés « ressorts » : ce sont ces petits tubes glissés dans les artères pour les maintenir ouvertes. André Petit en a 12, et selon lui il est champion du monde. Je veux bien le croire, c’est dans tous les cas beaucoup. Il a beaucoup œuvré ici, beaucoup tenté, et prêt à tout pour protéger sa grotte, qui est pour lui beaucoup plus qu’une simple grotte. Quand il est seul, il lui parle. Quand il revient de vacances il va à l’entrée pour dire « bonjour la grotte ». Et le combat en cours est vital pour le site car la grotte est quasi sur le tracé du projet de deux fois deux voies Agen – Villeneuve-sur-Lot. Bonne idée de construire sur du vide, la voie parfaite pour faire exploser les coûts de construction et détruire en même temps une partie du patrimoine local. André souhaite faire dévier un peu le tracé. Pour l’instant il parvient à tenir tête aux différentes délégations qui sont venues voir si effectivement il y avait des trous sous le projet, mais la pression sur la petite grotte est forte.

Justement, à quoi cela ressemble-t-il là dessous ? Fontirou est creusée dans le calcaire gris de l’Agenais, calcaires lacustres du tertiaire (20 millions d’années), assez argileux. Malgré son âge relativement récent, la grotte a connu différents types de remplissages argileux riches en os, dont quelques uns sont exposés sur place. La visite dure 45 minutes et sur 150-200 m, au gré d’escaliers, de couloirs plus ou moins larges et de petites salles, elle offre de très jolies perspectives, notamment sur des concrétions monocristallines (et donc translucides). L’ensemble est parfaitement mis en valeur par un tout nouvel éclairage à leds. Alors le Lot-et-Garonne n’est pas connu pour ses grottes mais définitivement Fontirou comme Lastournelle constituent un patrimoine important et méritent la visite pour les touristes de passage ou les familles de la région. Justement, pour le enfants sont proposées des visites « dans la peau d’un spéléo », que je serais curieux de suivre. Merci André pour votre accueil et bonne chance pour la suite.

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Grotte de Fontirou, Lot-et-Garonne, France

Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *