La grotte Célestine (33) – « Quand on ne bouge pas, c’est frais »


Jeudi de l’Ascension sur les bords de la Dordogne. Je sors de la grotte Célestine, seule rivière souterraine de Gironde et comme il est tôt je prends le temps d’un café à Pessac sur une terrasse féerique qui surplombe la rivière. Calme, soleil revenu, je pars ce soir chez F et JM, un vrai moment de plénitude sur la route du tour de France des grottes.

Alors la grotte Célestine. La petite rivière coule sous le village de Rauzan. Elle a été découverte en 1845 par l’épicier qui avait fait creuser un puits depuis sa maison. Et effectivement il en a trouvé, de l’eau ! Dès cette époque, la galerie a été visitable par le public, et les groupes guidés par les employées de l’épicerie. Pour sa part, l’épicier utilisait la grotte pour faire une pause ou jouer aux cartes sur la table qu’il avait installée dans la galerie. Ces visites ont eu lieu jusqu’en 1930, où la rivière est tombée dans l’oubli. En 1995, la mairie étudie un projet de réouverture au public. A cette époque, l’entrée s’effectue par la chambre de Célestine où se situe le puits d’accès. En son hommage, ils renomment la grotte. Nouveau puits d’accès, achat des portions de réseau aux propriétaires en surface, le site est inauguré en 2002.

Les visites s’effectuent par petits groupes équipés de bottes, casques et éclairages. Le réseau est modeste mais riche d’informations : rivière souterraine, creusement de la galerie, coups de gouges, stalactites, stalagmites, colonnes, la grande famille des spéléothèmes est visible ici. Sans rivaliser avec les grands sites déjà traversés, la visite est confidentielle et très sympa. Et c’est tout ? Non, le site a été étudié par Richard Maire, éminent karstologue. Il a fait réaliser un carottage dans la grande colonne, qui a permis de dater la formation de la grotte à 10-20000 ans. Autant dire qu’à l’échelle géologique, le réseau est flambant neuf !

Merci pour son accueil à Thaïs Ruellan, qui est responsable du site depuis quelques mois. Malgré son rhume, elle s’est prêtée au jeu de la photo et, à cette occasion, a réalisé que, quand même, 14° “quand on ne bouge pas, c’est frais”. Bon courage à elle pour la suite.

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

La grotte Célestine, Gironde, France

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

Une réaction à La grotte Célestine (33) – « Quand on ne bouge pas, c’est frais »

  1. desgrippes bernard a écrit:

    Petite grotte sympa comme la guide…
    Merci damien; je sens que le livre va être riche en découvertes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *