Les grottes de Soyons (07) & Cuves de Sassenage (38) – Marathon !


Après la pause d’hier, la journée a été dense. Il est 22h, j’ai vu et photographié trois grottes, un musée et il serait urgent de manger quelque chose…

Ce matin, je suis arrivé pour 10h aux grottes de Soyons (07). J’étais attendu par Fanny Derym, responsable du site archéologique et du musée. Elle m’avait prévenu par téléphone qu’elle ne pourrait me consacrer que trois heures puisqu’elle attendait un groupe pour 14h et devait manger avant. La journée débute par une petite grimpette de 100 mètres pour accéder aux grottes. Nous avons commencé par la grotte de Néron, site archéologique principal du site. Ici ont été retrouvés les traces de néanderthaliens à 43 000 ans et 100 000 ans. Ici aussi ont été découvertes les preuves de cannibalisme, à savoir les os broyés, coupés et cuits de six individus. Pratique normale, exceptionnelle, culturelle, induite par la nécessité, nul ne sait. Il faut juste espérer que les 4% de gènes que nous partageons avec eux ne soient pas précisément ceux du cannibalisme… Dans tous les cas, le site est intéressant, très orienté vers la pédagogie, avec des mannequins de ces hommes, d’animaux, un chantier de fouilles expérimental et des démonstrations d’allumage de feu. Au bout de deux heures nous avons fait le tour de la petite grotte et réalisé les photos.

Nous enchaînons avec la grotte du renard, petite grotte à concrétions située à quelques mètres. Cent mètres de profondeur, une belle galerie fossile et quelques jolies concrétions au fond, quelques macros de bestioles cavernicoles et nous sommes sortis pour l’heure dite, à 13h. Pendant que Fanny mange, je fais le tour du petit musée, qui montre une occupation continue de Soyons depuis 100 000 ans, en passant par des sépultures néolithiques, une occupation par les segovellauniens, puis les gallo-romains, puis encore une histoire médiévale. Le musée mérite un rafraîchissement mais raconte une très longue et riche histoire.

A 14h je suis dans la voiture et, sorti tôt, je me dis que j’ai le temps de donner une dernière chance à Sassenage. Arrivé à 15h30, je commence par monter vers l’entrée des grottes et prends quelques photos de la magnifique résurgence de la rivière, celle qui coule à quelques centaines de mètres de là dans le mythique gouffre Berger. Mais la grotte est fermée. Je redescends donc et arrive à 15h50 à l’office du tourisme avec lequel j’ai eu quelques contacts téléphoniques pour essayer de caler un RV. Ouf, 10mn avant la fermeture, je trouve là Hervé Sérafin qui est presque en vacances. Responsable du site, il accepte de remonter avec moi à la grotte. RV à 16h30 au parking, arrivée à 16h45 à l’entrée, visite express puis photos au retour. Il y a de l’eau à cette période de l’année et c’est le bon moment pour travailler. Juste que 2h ne sont pas de trop… nous faisons quelques photos, durant lesquelles heureusement Hervé m’aide, puis sortie comme prévu à 18h30. Là quelques courses, une photo du somptueux pli-faille de Sassenage et nouveau transit vers le gîte. Demain, la grotte de Thaïs, pas trop loin, et je crois pas trop grande, je ne suis pas contre une journée plus calme… Bonne soirée et à demain !

Sassenage

Avec mots-clefs , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *