Les grottes de Thouzon (84) – « Ils ont voulu couper les concrétions, ça ça m’a scié »

Nouveau chargeur d’accus trouvé à Aix samedi, et c’est reparti pour une nouvelle semaine sous un soleil revenu. Aujourd’hui, c’est donc dans une petite grotte perdue dans le Vaucluse, entre le Luberon et le Mont Ventoux, que me mène mon programme. Monsieur et Madame Matthieu, gérants du site m’accueillent. Enfin le gérant c’est elle. En 1981, ils ont repris l’affaire tenue par ses beaux-parents depuis 1968. Il est à la retraite depuis peu et elle doit continuer pour avoir tous ses trimestres. En espérant passer la main petit à petit. Pour l’instant, en saison, leurs deux belles fillles et la soeur de Monsieur travaillent avec eux. C’est donc ici une affaire familiale.

Nous abordons d’abord l’histoire de la grotte. Découverte en 1902 dans une carrière de pierre, elle a été aménagée la même année. La grotte a attiré de nombreux scientifiques sur plusieurs thèmes : biologistes qui on posé des pièges, jamais relevés, une scientifique qui étudiait le développement des mousses, un géologue qui doit venir effectuer des prélèvements de sédiments et des climatologues qui ont emporté des concrétions pour les dater et étudier les variations du climat. Ils voulaient couper des concrétions, ce qui l’a sidéré. Ca a été hors de question. De toute manière, de toutes ces personnes qui sont venues, Monsieur et madame Matthieu ont rarement réentendu parler. SVP, amis scientifiques, ce serait correct d’informer les gens qui vous laissent travailler chez eux des résultats de vos travaux. Et ce serait super aussi pour les rédacteurs de guides touristiques qui passent après vous, merci d’avance!

Avec un couloir de 230 mètres, la grotte est de taille modeste. Elle est presque horizontale et pourrait assez facilement être aménagée pour être accessible au public en fauteuil roulant. Les principaux intérêts sont de très beaux lapiaz de voûte et de parois qui témoignent de périodes où la grotte a été remplie de sédiments et de magnifiques traces d’érosion par l’eau, qui montrent un ennoiement complet de la galerie. Les coups de gouge semblent indiquer un écoulement vers l’ouest, s’éloignant de la vallée du Rhône. S’agit-il d’un nouveau témoin du remblaiement de la vallée à la fin de la crise messinnienne ? Le calcaire urgonien montre aussi de magnifiques et imposants silex dégagés par l’érosion différentielle. Ils ont un faciès particulier, globuleux, qui fait ressemble à un cerveau. Enfin, tout au fond de la galerie, de magnifiques fistuleuses complètent un panel de concrétions riche et varié tout au long du parcours. Du point de vue biologique, le sol de cette salle terminale est recouvert de Guano laissé par les chauves-souris et de nombreuses racines qui arrivent au plafond témoignent de la proximité de la surface.

Telle qu’elle est positionnée, la grotte constitue donc un très beau terrain d’observation à taille humaine pour tous le public en vacance en Provence et pour les scolaires qui ne peuvent se déplacer à Saint-Marcel ou Orgnac. Et nous, demain nous partons pour Cannes où nous serons basés pour une semaine. Et ils annoncent du soleil, yeppeee !

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

3 réactions à Les grottes de Thouzon (84) – « Ils ont voulu couper les concrétions, ça ça m’a scié »

  1. desgrippes bernard a écrit:

    Superbe grotte familiale de Thouzon, certes peu profonde mais tellement surprenante par la richesse de ses concrétions ; superbes chutes verticales à bases inattendues.

  2. damien a écrit:

    29/11/2014, je suis contacté par les responsables de la grotte qui me demandent de préciser que les images ont été faites en plein hiver et que depuis ma venue le hall d’accueil a été entièrement refait. En attendant que je puisse y retourner, merci de prendre en considération que l’extérieur est beaucoup plus beau que sur la photo et tout cela au pays du soleil! Damien

  3. Michèle MATHIEU a écrit:

    Merci pour avoir supprimé la photo de l’ancien hall d’accueil.
    Encore bravo pour votre commentaire original qui sort de l’ordinaire.
    Nous serons très heureux de vous recevoir à nouveau et de vous présenter la nouvelle structure qui est beaucoup plus lumineuse.
    Nous pourrons également vous présenter notre boutique de minéraux, fossiles et bijoux présents dans cet espace.
    Au plaisir de vous revoir.
    Michèle Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *