Les grottes de Médous (65) – « … Je lui ai dit à la dame de la DDASS: vous allez avoir la tourista, hein… »

Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Retour de Médous, seulement à une heure d’ici, un déplacement presque raisonnable. J’y ai été reçu par M. Brunelet, gérant du site, son fils Laurent, batelier à la grotte et sa belle fille, Victorine, guide. Comme sur d’autres sites, les infrastructures extérieures vieillissantes racontent la diminution du nombre de visiteurs par rapport à une époque dorée. Les raisons sont multiples, mais la diversité de l’offre et l’évolution de la demande des touristes font que les grottes ne peuvent plus se limiter à montrer des concrétions « en forme de Mont-Saint-Michel ».

Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Et pourtant elle a beaucoup à dire cette grotte. C’est une maison de l’eau à elle toute seule. Son origine d’abord: la rivière qui coule dans le niveau inférieur, et sur laquelle s’effectuent en bateau les 200 derniers mètres de la visite, provient d’une perte sur la rive droite de l’Adour, qu’elle rejoint en aval de son parcours souterrain. Le système hydrogéologique est donc ici en pleine mutation. Cette capture partielle s’effectue à la faveur d’une faille qui offre de très beaux miroirs visibles un peu partout. Une très belle galerie fossile supérieure complexifie encore le système. Les galeries ont été creusées en régime noyé, en témoignent leur profil, les lames d’érosion, et les très beaux coups de gouge sur les parois jusqu’au plafond. Ensuite, après l’enfouissement de la rivière plusieurs mètres, l’eau destructrice s’est mutée en bâtisseuse et le concrétionnement a commencé. Stalagmites, stalactites, colonnes, excentriques, les formes sont variées et imposantes.

Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France De fait, avec en plus le canotage final, la grotte mérite définitivement la visite. Elle mériterait aussi un peu de renouveau dans le commentaire et les explications. Dans les régions karstiques, la ressource en eau est très vulnérable. Et juste à côté de la résurgence, Veolia gère un captage pour la ville de Bagnère de Bigorre, avec par exemple des pics de turbidité en période de crue. Les grottes de Médous offrent un regard sur une ressource précieuse, universelle et fragile. La DDASS, le BRGM, et d’autres organismes sont venus la visiter. L’eau limpide semble propre. Mais à la dame de la DDASS qui le remarquait, M. Brunelet a répondu « allez-y, vous allez avoir la tourista, hein ». Pour la tourista, ça n’est pas certain, mais boire l’eau de cette rivière revient effectivement à directement boire l’eau de l’Adour.

Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Alors pourquoi pas, avec les différents intervenants dans le domaine de l’eau, envisager des partenariats qui permettent de mieux exploiter le potentiel pédagogique de ce site ? Il y a l’espace et le site pour monter de très belles actions, expositions, visites à thèmes par exemple de la grotte et du captage. En tous les cas, pour qui saura regarder, il y a définitivement matière ici à passer une belle journée.

Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France

Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France Grottes de Médous, Pyrénées centrales, France

Avec mots-clefs , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

3 réactions à Les grottes de Médous (65) – « … Je lui ai dit à la dame de la DDASS: vous allez avoir la tourista, hein… »

  1. desgrippes bernard a écrit:

    Belles photos et grotte intéressante surtout avec la possibilité d’effectuer une balade en bateau.
    La désafection générale des grottes montre que le touriste d’aujourd’hui, de plus en plus superficiel, ne cherche quasiment que la neige, la mer et le soleil. Alors les propriétaires de grottes ont probablement des soucis à se faire : dommage!
    Bernard

    • damien a écrit:

      C’est vrai qu’il y a une tendance générale à la baisse, les raisons en étant diverses et complexes. L’augmentation depuis une trentaine d’années de la diversité de l’offre joue assurément un rôle. Mais certains sites tirent bien leur épingle du jeu, sans compromis sur le contenu au contraire, et montrent qu’il n’y a pas de fatalité. Il n’est pas si évident que les « touristes d’aujourd’hui » soient moins exigeants que ceux d’hier. S’adapter à l’évolution de la demande!

  2. TURCAUD a écrit:

    Après avoir téléphoné 3 fois à partir de 14h, sans que personne ne daigne réponde,nous sommes arrivés avant 17 heures,mercredi 5 juillet aux grottes de Médous. Comme nous n’étions que 3, on nous a demandé d’attendre 17h30 dans l’espoir d’ agrandir le groupe…
    À 17h30, nous étions 5 et plein d’espoir !!!
    Le couperet est tombé, nous annonçant que bizarrement, à 17h30 ,contrairement à ce qu’indiquait l’affichette apposée sur la porte, »visite/à partir de 2 adultes » ,il fallait un minimum de 6 personnes pour que la visite se fasse!!!
    La sentence fut irrémédiable!!!
    Originaire de Campan et fort attachée au patrimoine de cette vallée, je voulais faire connaître les grottes à ma petite fille,nous quittions la région le lendemain, très déçus!
    Quant au personnel…le programme de la télé à laquelle ils étaient suspendus devait être très intéressant!
    Martine T

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *