Musée de Tautavel (66) – « … quand on voit ce que les gens sont capables de se mettre sur la peau… »

Trois heures de route ce matin pour aller au musée de Tautavel. Je n’étais pas sûr de mon coup, car la partie souterraine accessible au public se limitait, croyais-je, à la reconstitution de la grotte dans le musée. Et puis non.

Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France J’ai eu le temps de le voir, le musée, car Jacques Pernaud, conservateur du musée avec qui j’avais rendez-vous n’a pu venir que cet après-midi. Mais cela en valait la peine. J’ai pu me familiariser avec l’homme de Tautavel, le plus ancien français connu à ce jour : un homo erectus de 450000 ans. C’est plus de 10 fois plus ancien que les aurignaciens qui ont peint Chauvet. Cet homme est aussi l’ancêtre de Néandertal. Ici, pas de peintures ou de dessins, mais des tas d’os et d’outils qui racontent un temps où la viande était mangée crue. Le musée est un peu vieillissant et très académique dans sa structure. Il est donc parfait pour un public expert ou des scolaires bien encadrés. Le projet de rénovation est tout prêt, dans les cartons, en attendant des financements qui permettraient sa réalisation. Mais il mérite la visite.

Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Au musée est accolée une unité de recherche du CNRS où j’ai pu rencontrer Pierre Magniez et Cyril Vialet, respectivement paléontologue et archéologue. Leur travail ? Essayer de refaire les outils qu’ils trouvent sur place puis, en les utilisant, comprendre à quoi ils pouvaient servir. C’est ce que l’on appelle archéologie expérimentale, une discipline récente et qui a révolutionné l’archéologie traditionnelle. C’est aussi le meilleur moyen de se « fracasser les mains sur un humérus de bovidé » ! L’analyse fine de l’usure des outils apporte également une mine d’informations sur le mode de vie de ces hominidés. Pas le temps de détailler ce soir tout ce que j’ai appris mais c’était passionnant, merci à eux. Le chantier de fouilles dans la grotte se poursuit tous les ans, de juin à août. Et il est ouvert, c’est à dire que ceux qui passent voir peuvent franchir la porte et discuter avec les archéologues. Alors, qu’attendez-vous ? Oui, le mois de juin…

Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France La visite du chantier a été au programme de la fin de la journée, avec Jacques Pernaud. Il a fait sa thèse ici et il est une mine d’informations sur ce que raconte ce chantier d’une incroyable richesse. Sur quatorze mètres d’épaisseur, les débris racontent en pointillés une histoire de plusieurs centaines de milliers d’années. Nulle part en France vous ne pourrez vous approcher aussi près de la vie des hommes de cette époque. Les os de tous les grands herbivores (rennes et chevaux en majorité) ont été broyés pour en récupérer la moelle. Pour la manger, probablement mais peut-être pas seulement. Aujourd’hui encore, les inuits la récupèrent. Et du fait de sa richesse nutritive le contenu est souvent réservé aux femmes enceintes. Mais une partie est aussi utilisée comme baume pour protéger ou réparer la peau des agressions du froid. Et il faisait froid, ici, il y a 450000 ans. Bien sûr cela ne sent pas très bon. « Mais quand nous voyons ce que aujourd’hui les gens sont capables de se mettre sur la peau, on se dit que les bonnes ou les mauvaises odeurs sont très culturelles ». Pas faux, Jacques. Ce qu’il y a de frustrant, mais aussi de fantastique en archéologie, c’est le peu que nous savons et qui ouvre la porte à notre imagination. Merci à vous pour votre accueil. J’avais un doute avant de venir, mais la grotte de Tautavel sera définitivement au programme du guide préhistoire.

Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France

Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France Grotte et musée de Tautavel, Pyrénées orientales, France

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *