La glacière de Chaux-lès-Passavant (25) – Réfugiés climatiques


Au départ de chez AV et JP, un glacial matin de décembre, il fait –5°C dans la vallée du Doubs et le brouillard givrant donne le ton de la journée : elle va être glacée! Pour une fois je suis un peu en avance et, grand luxe, je peux m’arrêter sur la route faire quelques photos.

Puis c’est la montée vers le plateau à 500 mètres, illuminé par le soleil. A 10 heures, j’arrive à la glacière de Chaux-lès-Passavant, où m’attend Monsieur Rolland. Les trous du toit de la terrasse indiquent que le site a connu des jours plus faciles. Les raisons ? La diminution du stock de glace, accentuée par la crise, qui comme partout fait diminuer le nombre de cars de touristes.

Monsieur Rolland a 70 ans. Il travaille ici depuis 1970. Aujourd’hui il a l’âge de la retraite mais avec ses deux fils il continue de faire visiter la grotte, perpétuant une tradition vieille de plus de 140 ans. Dans son bureau, enfumé par ses cigarillos, des montagnes de papiers racontent un temps où le site était une attraction touristique majeure. Après avoir dégagé une place pour que je puisse m’asseoir, m’avoir servi un café à la chicorée et proposé un cigarillos, il cherche la documentation manuscrite qu’il a prévu de me donner. Une seule feuille manquera à l’appel. Il y est question de géologie, du phénomène glaciaire en voie de disparition et de Rovier, la nouvelle mascotte de la grotte. Rovier est un « vertébré préhistorique » que Monsieur Rolland voit dans dans paroi, à quelques mètres de la passerelle. Il ne croit plus au tourisme de la glace et réoriente l’attractivité du site en direction de la paléontologie. Effectivement, de nombreux fossiles marins sont visibles sur la paroi. Mais pour Rovier c’est moins évident. Si les fossiles sont un atout indéniable du site, il n’est pas certain qu’ils suffisent à faire remonter ici les cars de touristes.

Pourtant elle a beaucoup à dire, cette grotte, sur le temps d’avant les réfrigérateurs. Ce temps pas si lointain où l’on avait besoin de la glace stockée dans des glacières naturelles ou artificielles pour conserver les aliments, fabriquer de la bière ou apaiser les blessés à l’hôpital. Ici, jusqu’à 100 tonnes de glace ont pu être extraites chaque année. Le phénomène, toujours actif et bien visible, repose sur le fait que le gouffre s’ouvre au nord-est et ne connaît pas d’exutoire. Pendant l’hiver, l’air froid et dense descend au fond du gouffre où il reste piégé. Là, la température ne dépasse presque jamais 0°C. Aujourd’hui, c’est bien vrai… Les gouttes qui tombent du plafond sur des fagots de bois disposés à leur aplomb, technique ancestrale qui permet de limiter leur éclatement, gèlent sur place, constituant de très belles stalactites et stalagmites de glace.

La disparition de la glace est due aux actions conjuguées de l’homme qui au 19e siècle a surexploité le stock et rompu l’équilibre thermodynamique du site, et du réchauffement climatique qui ronge tous les glaciers des montagnes européennes. Cette année, la grotte a particulièrement souffert d’une remontée de la nappe qui a inondé la grande salle et fait fondre l’intégralité du stock de glace. Mais même dans ces conditions défavorables, la glace qui se forme en permanence est suffisante pour expliquer le phénomène naturel de glacière et l’économie de la glace avant l’électricité. Et si la glacière de Chaux-les- Passavant constituait un site parfait pour un espace dédié au changement climatique ? Ou bien Monsieur Rolland et ses fils devront ils s’exiler, devenant les premiers réfugiés climatiques du Doubs ?

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

La glacière de Chaux-lès-Passavants, Doubs, France

Pour marque-pages : permalien.

2 réactions à La glacière de Chaux-lès-Passavant (25) – Réfugiés climatiques

  1. desgrippes bernard a écrit:

    j’ai du mal à voir où se trouve les stocs de glace s’il y en a encore.Et sont-ce trois tas de bois qui gisent dans la grande salle. Je me demande s’il y a encore quelque chose à voir dans cette glacière.Dommage car il semble s’agir d’un phénomène naturel assez exceptionnel.
    Bernard

    • damien a écrit:

      Le stock est effectivement nul puisqu’il a totalement fondu lors de la crue du printemps dernier. Mais le phénomène est bien actif et il faut espérer que le site soit un peu plus spectaculaire à partir du printemps prochain.

Répondre à damien Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.